Le Président lance un ambitieux plan batteries de 700 millions


Le Président lance un ambitieux plan batteries de 700 millions

Mercredi 13 février devant 500 chefs d’entreprise et cadres de l’automobiles, Emmanuel Macron a développé un plan de soutien et de développement ambitieux de 700 millions à la filière énergétique de la voiture électrique et des véhicules autonomes.

Il s’agit d’une accélération volontariste de la mobilité électrique. Le Président confirme à l’horizon 2022, pas moins de 1 000 000 véhicules électrifiés et l’installation de 100 000 bornes de recharge publiques. Le souhait de la France est que ses industriels français, et plus largement les européens, ne se laissent pas distancer par les fabricants asiatiques, chinois en tête.

Alors que l’Allemagne et la France travaillent ensemble depuis des mois, le plan élaboré par l’Etat français doit prendre la forme de subventions, de fonds propres ou d’avances remboursables, selon la nature des projets. Les collectivités locales sont incitées à participer financièrement et par des aides logistiques et d’infrastructures. De son côté, le gouvernement allemand se dit prêt à participer à un plan européen à hauteur d’un milliard d’euros.

 

Le Président de la République est intervenu mercredi soir devant 500 personnes réunies pour les cent ans de l’Organisation internationale des constructeurs automobiles, à Paris. Il a rappelé l’importance d’une stratégie commune pour le véhicule autonome avec la montée en puissance d’une coopération européenne avec les constructeurs automobiles, les équipementiers et les entreprises des nouvelles technologies.

Emmanuel Macron a profité de son discours pour confirmer que les services de l’Etat achèteront des véhicules hybrides et électriques. Il a également confirmé le dispositif de bonus pour l’acquisition de véhicules électriques qui restera en vigueur dans les années à venir et des mesures seront prises pour favoriser le développement des véhicules électriques dans les flottes d’entreprise et un effort significatif sera fait pour l’installation de bornes de recharge.

Retrouvez l'article de Jean-Yves Kerbrat


< Retour