Greenspot leve 1 million d'euros


Greenspot leve 1 million d'euros

JOURNAL SUDOUEST

XAVIER SOTA / 28 mai 2018

En novembre 2016, la start-up bordelaise Greenspot installait la première station-service électrique d’Europe sur le parking du Carrefour Market de Caudéran, à Bordeaux.

Un constat simple : mettre à la disposition des clients des bornes de recharge pour voitures, deux-roues ou vélos électriques ou hybrides. En creux, une stratégie ambitieuse ; prendre position sur un marché naissant, celui des véhicules électriques, aux perspectives certaines compte tenu de l’évolution des comportements du fait de l’urgence climatique. En 2025, les véhicules électriques représenteront 10% du parc automobile. Greenspot vient de jouer le rôle du chaînon manquant entre les industriels qui fabriquent les bornes de chargement et l’usager.

Une fois n’est pas coutume la Start-up a d’abord investi dans un « appartement témoin », la station de Caudéran, pour souligner le sérieux et l’engagement des trois entrepreneurs derrière l’aventure : Olivier Pelisse, Pierre Siu et Jean-François Belhomme. Ce dernier explique : « Nous procédons par étapes. La première était ce Hub d’écomobilité. Nous entrons à présent dans la phase 2. Nous venons de réaliser une levée de fonds d’un million d’euros auprès d’investisseurs aquitains pour accélérer le développement de points de charges pour véhicules électriques sur le territoire ». Un tour de table bouclé, un pacte d’actionnaires gravé dans le marbre pour changer de braquet. Greenspot est à sa manière le témoin du vent de changement qui souffle sur les comportements. Si, aux prémices de l’aventure, le consommateur lambda faisait des yeux tout ronds face à une station-service électrique, la perception a radicalement changé. 

Un coup d’avance

 La somme ainsi collectée permettra l’mebauche de 5 personnes pour promouvoir une offre qui s’adresse à la grande distribution, aux centres commerciaux, distribution spécialisée, enseignes de restauration, cinémas, hôtels etc. « On propose des bornes à la location aux enseignes. Nous assurons l’installation, la maintenance, la veille technologique pour faire évoluer le matériel. Ces enseignes ont toute latitude pour adapter leur offre et déployer la stratégie qui leur convient : offrir la recharge pour recruter de nouveaux clients ou proposer une charge payante » détaille Jean-François Belhomme.

Greenspot met à disposition toute une gamme de bornes customisables pour s’adapter aux usages. Un super-chargeur (175kW), une borne de recharge rapide (50kW) ou une charge classique si le client dispose de davantage de temps. Greenspot entend profiter de son coup d’avance sur le marché qui, inéluctablement, est amené à croître et prospérer. De fait, en bout de chaîne, le plein d’életricité coûte environ 6 euros pour le consommateur.

Par ailleurs, la législation encourage ce genre d’initiatives. Depuis le 1er janvier 2017, les nouvelles enseignes à vocation commerciale doivent tirer des fils électriques pour pouvoir accueillir des points de recharge : « Le mieux est de mettre des bornes au bout », plaide Jean-François Belhomme. Des contacts ont d’ores et déjà été noués avec de grands groupes pour développer  Greenspot. Un préalable indispensable à une phase 3 : déployer des bornes dans un immeuble d’habitaiyotn ou chez des particuliers. 


< Retour